Quand les Savoyards dominaient l’Angleterre – vendredi 6 décembre 2019

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 6 décembre 2019 à 20h00 au 1 rue Blanche à Thônes, dans la salle des « 2 Lachats » située au-dessus de leur local d’exposition.

Elle sera animée par Christian Regat, historien et spécialiste des Pays de Savoie et aura pour thème « Quand les Savoyards dominaient l’Angleterre ».

En 1219, le comte de Savoie, Thomas Ier, maria sa fille Béatrice au comte de Provence. De ce mariage naquirent quatre filles qui, toutes, devinrent reines. Éléonore, en 1236, épousa le roi d’Angleterre Henri III.
Aussitôt, les oncles de la reine se virent confier les plus hautes charges du royaume : Guillaume de Savoie à la tête du Conseil royal ; Boniface de Savoie, archevêque primat de Cantorbéry, à la tête de l’Église d’Angleterre ; Pierre de Savoie, comte de Richmond, à la tête des armées et responsable des ports. Un grand seigneur de Tarentaise, Pierre d’Aigueblanche, fut nommé évêque d’Hereford.
Les Grandson du Pays de Vaud firent souche outre-Manche et Othon de Grandson gouverna l’Écosse, le Pays de Galles et les îles de la Manche. Un de ses neveux reçut l’évêché d’Exeter. Pierre de Champvent fut chambellan du roi et les fils du comte de Genève, Pierre et Ebal, devinrent de grands propriétaires fonciers en Irlande. Maître Jacques de Saint-Georges, architecte du comte de Savoie, passa au service du roi d’Angleterre pour fortifier le Pays de Galles.

Une vingtaine de châteaux, dont quatre classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, en témoignent encore aujourd’hui, tandis qu’à Londres le quartier de Savoie, avec sa rue de Savoie, sa chapelle de Savoie, son théâtre de Savoie, sa guilde des tailleurs de Savoie et son hôtel de Savoie, le mythique Savoy Hotel, rappelle cette époque où des princes savoyards dominèrent l’Angleterre.

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.