De la Louisiane à Thônes : 12 juin 2024

En ce 12 juin 2024, une douzaine d’Amis du Val de Thônes étaient réunis pour accueillir et honorer la mémoire de la famille de Jean Joseph Avet Criquin du Montremont, parti au milieu du 19e siècle.

Notre président Stéphane Chalabi leur a réservé un accueil authentique, sincère et fin comme il en a le secret, passant du français à l’anglais sans difficulté. Philippe Saliger Hudry, très discret mais pragmatique, leur a offert ses recherches sur les familles Avet et notamment une généalogie fort intéressante pour Mary et Steven : les descendants Avet Criquin.

Philippe Gallay s’est plié à l’exercice périlleux d’un discours en anglais : il a rendu hommage à James, le père de Mary qui lui a permis en 1995 d’accéder à des archives conservées aujourd’hui au sein de notre association et qui sert aux chercheurs des « Anglais de Thônes ».

Nous avons eu ensuite la chance d’avoir Christian Clavel, maitrisant à merveille l’anglais, qui leur a fait découvrir notre salle des maquettes.

Cette rencontre, forte en émotion pour Mary et sa famille, se termina autour d’un verre de l’amitié, préparé par notre amie Danielle Vulliet. S’en est suivi une visite guidée de l’église de Thônes par Nicole Lauria.

Un grand merci aux Amis du Val de Thônes qui savent conserver et faire vivre avec passion le patrimoine de notre vallée.

Pour prolonger votre lecture : un aperçu du travail de Philippe Saliger Hudry sur Les Avet de Thônes

Les clochers savoyards

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 7 juin 2024 à 20h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Elle sera animée par Christian Regat, Ancien journaliste et conférencier, président d’honneur de l’Académie salésienne. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire et l’art en Savoie, il vient de faire paraître une histoire de l’abbaye de Tamié.

et aura pour thème :

Les clochers savoyards

Le clocher à bulbe est souvent perçu comme un marqueur identitaire de la Savoie, mais son aspect et sa position par rapport à l’église ont souvent varié au cours des âges. Christian Regat nous propose une découverte très complète des clochers savoyards de la Maurienne au Chablais et du Moyen Âge jusqu’à nos jours.

Chez les premiers chrétiens, les églises n’avaient pas de clocher. Une simple arcade au sommet du mur de façade a constitué le moyen le plus simple d’intégrer la cloche à l’église, avant les premières tours campanaires.

L’art roman a privilégié les clochers porches au XIe siècle, puis, au XIIe siècle, il a placé les clochers à la croisée du transept. Si les flèches gothiques ont toutes été détruites sous la Révolution, les clochers à bulbes, abattus eux aussi par les révolutionnaires, mais reconstruits au XIXe siècle, constituent l’une des caractéristiques de l’art baroque en Savoie.

La restauration sarde a privilégié le dôme surmonté d’une lanterne. Les églises néogothiques ont été pourvues d’une flèche élancée de la plus grande simplicité. Quant à l’architecture contemporaine, elle a eu recours aux solutions les plus variées. Mais le clocher à bulbe continue à s’imposer dans l’imaginaire comme porteur de l’identité savoyarde.

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Les bombardements de Thônes et des Villards-sur-Thônes en août 1944

L’année 2024 est marquée par les commémorations du quatre-vingtième anniversaire des combats des Glières et de la libération du département.

Thônes, pôle important de la Résistance, a subi des représailles qui se sont traduites entre autres par des bombardements les 3 et 4 août 1944. Les Villards-sur-Thônes furent également touchés.

Rue Blanche à Thônes, après le bombardement du 3 août 1944

Une exposition relatant ces bombardements de Thônes et des Villards-sur-Thônes sera installée à compter du 1er mars 2024 dans les locaux des AVT, au 1 rue Blanche, à Thônes (accès niveau 4 par ascenseur).

Elle restera en place durant l’année 2024 et sera accompagnée d’un livret.

Le 27e BCA dans la Résistance haut-savoyarde (1940-1944)

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 1er mars 2024 à 20h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Elle sera animée par Sébastien Chatillon Calonne, docteur en histoire, enseignant d’histoire-géographie et président de l’association Histoire & Mémoire Militaire Alpine, et aura pour thème :

Le 27e BCA dans la Résistance haut-savoyarde (1940-1944)

La Haute-Savoie est assurément une terre de Résistance. Mais se souvient-on que les premiers résistants sont des militaires ?

Dès l’armistice de 1940, le 27e BCA se prépare pour la revanche. Puis sa dissolution en 1942 pousse ses cadres démobilisés dans l’Armée secrète départementale, maillon essentiel de la Résistance armée jusqu’à la Libération d’août 1944.

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Grottes remarquables du massif Tournette-Aravis

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 1er décembre 2023 à 18h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Elle sera animée par différents membres des Amis du Val de Thônes et aura pour thème :

Les grottes remarquables du massif Tournette-Aravis

Barmafi, trou de la Chapelle ou trou de la Mouche, grotte de Morette ou « bourne à Mos Roux », … notre vallée compte de nombreuses cavités ou abris.

Abris pour hommes et animaux, refuges ou «caches » durant la Révolution ou la Seconde Guerre Mondiale, ce sont aussi aujourd’hui des curiosités touristiques très appréciées.

Les Amis du Val de Thônes vous proposent un voyage pour découvrir quelques grottes remarquables !
La causerie sera suivie d’un temps d’échanges.

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Sortie annuelle – Le Faucigny, de Bonneville au plateau d’Assy

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur sortie annuelle le samedi 9 septembre 2023.

Au programme cette année : Le Faucigny, de Bonneville au plateau d’Assy

Bonneville
Ancienne capitale des Sires de Faucigny, Bonneville est dominée par son château du 13e siècle. Magnifique exemple de « carré savoyard », la cour intérieure et les 2 tours sont devenues accessibles au public.
Le bourg, récemment mis en valeur, mérite aussi le détour.

Notre-Dame-de-Toute-Grâce, au plateau d’Assy
Cette église de l’architecte savoyard Novarina (évocation d’un chalet !) est l’un des édifices majeurs du renouveau de l’art sacré au 20e siècle : en route pour admirer les œuvres de Fernand Léger, Henri Matisse, Marc Chagall, …
Elle se situe dans un paysage magnifique que Robert Moutard nous présentera.

Tous les membres des AVT sont invités à participer à cette journée, ainsi que leur famille, leurs amis et connaissances. 

  • Pour les membres des Amis du Val de Thônes et leur conjoint, la participation est de 60 € par personne.
  • Pour les autres membres de la famille ou les amis, la participation est de 70 € par personne.

Cette participation comprend la totalité des prestations : autocar, repas, visites.

Suivez ce lien pour le Détail du programme et le bulletin d’inscription

Le bulletin d’inscription est à retourner avec le paiement avant le 3 septembre 2023.

Faites-le savoir autour de vous ; invitez des membres de votre famille ou de vos amis à nous accompagner.
Pour la réussite de cette journée, nous vous espérons nombreux.

Tout un fromage !

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 2 juin 2023 à 20h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Elle sera animée par Arnaud DELERCE, Docteur en histoire de l’EHESS, Directeur du château des Rubins (Sallanches), et aura pour thème :

Tout un fromage
Ce que dit l’histoire des fromages de Savoie

Tout le monde connaît les histoires de ces paysans des Aravis qui « reblochent » pour frauder le percepteur ou de ces cardinaux d’Avignon qui dégustent du fromage d’Abondance en 1381…


Au risque du sacrilège, Arnaud Delerce est remonté aux sources de ces récits peut-être un peu trop beaux pour être vrais… Il vous proposera de partir sur les traces du vrai fromage historique. Cette balade mènera de la Pologne à l’Égypte en passant par le nord-ouest de la Chine.
La focale se resserrera ensuite sur les Alpes médiévales où des sources vérifiables révèlent les noms et la nature des fromages d’alors.
Surprise (ou pas !) : il ne s’agit pas de ceux que l’on nous vend !

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Rencontre avec l’auteur de « Déracinements, le poignant destin des savoyards au Mexique »

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à une rencontre-causerie, qui aura lieu le mercredi 17 mai 2023 à 16h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Nous serons en effet heureux d’accueillir à cette occasion Gabriela COUTURIER, descendante de la famille COUTURIER originaire de Chamossière, exilée au Mexique au 20ème siècle.
Cette rencontre a été initiée par Jean François CAMPARIO, membre des AVT, qui sera présent et animera conjointement cette rencontre avec l’auteur.

Elle nous entretiendra de l’histoire de cette famille dont elle détient des lettres et témoignages, et nous parlera de son roman intitulé « DÉRACINEMENTS ».

Venez nombreux et faites-le savoir à vos amis et connaissances !

La sorcellerie en Savoie (du XVe au XVIIIe siècle)

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 3 février 2023 à 20h00 dans la salle des 2 Lachat située au-dessus de leur local d’exposition, au 1 rue Blanche à Thônes.

Dernière minute : Suite à des problèmes techniques dans le bâtiment, la conférence aura lieu à l’espace Coeur des Vallées, 2 Rue du Pré de Foire à Thônes.

Elle sera animée par Hervé LALY, professeur agrégé, docteur en histoire moderne, chercheur associé au laboratoire LLSETI de l’université Savoie Mont Blanc, et aura pour thème :

La sorcellerie en Savoie (XVe– XVIIIe siècles)

La Savoie et ses montagnes sont considérées comme une terre à sorciers dont les sortilèges auraient duré jusqu’en plein XVIIIe siècle, alors que le royaume de France voisin a depuis longtemps abandonné cette incrimination. Comment expliquer ce paradoxe ?

Sorcières condamnées au bûcher (Wikipedia)

Entrée libre, invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !