Autour du Mont-Blanc : l’heureuse rencontre entre art et sciences

aquarelle de J. A. Linck présentant le Glacier des Bois (Mer de Glace) vu du Chapeau

Les Amis du Val de Thônes vous invitent à leur prochaine causerie, qui aura lieu le vendredi 4 février 2022 à 20h00 au 1 rue Blanche à Thônes, dans la salle des « 2 Lachat » située au-dessus de leur local d’exposition.

Elle sera animée Robert MOUTARD, docteur en géographie et aura pour thème :

Autour du Mont-Blanc : l’heureuse rencontre entre art et sciences

En nos contrées alpines, la fonte des glaciers est la marque la plus spectaculaire du réchauffement climatique qui menace l’équilibre des milieux montagnards.

Précédant les photographes, les peintres et graveurs des XVIIIe et XIXe siècles ont fait gagner dans la remontée du temps plusieurs décennies pour visualiser grâce à leurs œuvres l’état des vallées chamoniardes au Petit Age de Glace. Certains ont acquis des statures internationales comme Turner, Linck, Viollet-Leduc et bien d’autres. Leurs dessins, gravures et peintures, révèlent de manière flagrante l’écart entre l’état des paysages de cette époque et celui qu’ils revêtent de nos jours. À ce titre, les images qu’ils ont produites sont devenues des documents de référence et ont été intégrées à de nombreux ouvrages scientifiques de glaciologie et de climatologie. Du même coup, ces artistes se sont révélés aussi comme des pionniers particulièrement efficaces pour médiatiser des paysages et leur faire acquérir une notoriété mondiale.

C’est à la célébration de leurs œuvres inestimables que vous êtes conviés lors de la causerie qui vous est proposée sur ce thème.

Entrée libre (masquée), invitez vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus !

Aquarelle de S. Birmann de 1823, collection des Amis du Vieux Chamonix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.